PFG | publié le 05/07/2022

A 16 ans, il a choisi le métier de maçon-marbrier funéraire

3 min de lecture

Partagez Partagez cet article sur Linkedin Partagez cet article par mail Copiez l'adresse de la page

alternance marbrier

Face aux difficultés pour recruter des maçons-marbriers, les équipes de Perpignan d’OGF ont misé sur l’alternance. Le maçon marbrier assure la pose des monuments funéraires et leur entretien dans les cimetières. Son savoir-faire requiert une grande maîtrise de gestes techniques pour assurer la pérennité des sépultures. Il travaille en extérieur et en équipe.

A Perpignan, Thomas aspire depuis tout jeune à devenir maçon-marbrier. OGF l’accompagne dans son parcours professionnel.

Depuis juillet 2021, Thomas, jeune Perpignanais apprend le métier de maçon-marbrier auprès de son tuteur Bruno, expert monument funéraire depuis 30 ans. Avec une fréquence d’une semaine à l’école et trois semaines en entreprise, l’accompagnement professionnel est complet et l’alternant peut apprendre sereinement son futur métier.

alternant marbrier
cimetiere marbriers
tuteur marbrier
marbriers pierre tombale
apprentri marbrier funeraire

« C’est très rassurant d’apprendre auprès d’experts, de professionnels qui savent de quoi ils parlent. »

« Quand Thomas a frappé à notre porte cela faisait déjà six mois que nous préparions la mise en place d’une alternance avec les CFA. Embaucher un jeune de 15 ans, c’est une responsabilité. Nous avons beaucoup échangé avec lui et ses parents, pour comprendre sa motivation et son environnement. Nous sommes allés au CFA pour rencontrer les encadrants, nous assurer de la qualité de la formation, du matériel à disposition, des classes, du niveau de sécurité. A présent, nous transmettons progressivement à Thomas les valeurs du travail et le sens de son métier. Le comportement, la ponctualité, le savoir-être font partie intégrante de l’apprentissage. » David, Directeur territoire Midi-Roussillon chez OGF. 

 

« Comme je suis mineur, l’alternance était pour moi le meilleur choix pour apprendre un métier tout en décrochant un diplôme. J’ai pu découvrir l’univers du funéraire très jeune en accompagnant ma mère fleuriste, dans les livraisons pour des pompes funèbres et des chambres funéraires. Avec Bruno, mon maître d’apprentissage, j’apprends toutes les étapes de la pose d’un monument funéraire, le traçage, creuser, être bien droit, mettre les cuves à niveau… C’est rassurant d’apprendre auprès d’experts, de professionnels qui ont l’expérience et qui sont passionnés. Bruno, mon maître d’apprentissage sait transmettre son métier. » Thomas, apprenti marbrier chez OGF.

« Transmettre ma passion, enseigner, j’ai toujours aimé ça. J’apprends à Thomas tous les gestes techniques mais aussi les règles de sécurité. Maçon-marbrier, c’est un métier d’expérience, exigeant, qui demande de la minutie pour manipuler des pièces de plusieurs tonnes et les assembler au millimètre près. Moi je suis né dedans. La passion m’a été transmise par mon père dès mon plus jeune âge et j’essaye à mon tour de transmettre cette passion à Thomas. Pour former quelqu’un il faut savoir lui donner envie de progresser, varier les activités pour qu’il ne s’essouffle pas. Et puis il faut être à l’écoute, on a quand même en face de nous un mineur. J’essaie de fonctionner comme dans le sport, quand le jeune se régale on a déjà fait une partie du chemin. Thomas, c’est un garçon vaillant, qui adore apprendre et qui adore ce métier. J’espère qu’il continuera comme ça. » Bruno, maçon-marbrier tuteur. 

 

Ce métier vous intéresse ? Consultez nos offres d'emploi !

ogf perpignan

David Pinzi, 

Directeur opérationnel Midi-Roussillon 

Embaucher un jeune de 15 ans, c’est une responsabilité.

Partagez Partagez cet article sur Linkedin Partagez cet article par mail Copiez l'adresse de la page